Qu'est ce qu'une biopathie? Réponse à une question

Publié le 30 Avril 2009


Question de C....

Qu'est ce qu'on appelle une biopathie?


Ma réponse

Wilhelm Reich a crée ce concept pour décrire les maladie du vivant - bio (vie) pathos (maladie).


On appelle biopathie:

 

·         tout état morbide, toute pathologie dégénérative ou systémique pour lequel la médecine officielle ne connaît pas d'étiologie.

·         toutes pathologie dont l'origine est une dysfonction dans le sens de la contraction du système nerveux autonome (sympathicotonie).

·         Dans tous les cas, la composante psychologique détermine les manifestations symptomatique et influence le pronostic.


 

 

Reich dit que:

«la biopathie humaine n'est, après tout, que la somme totale de toutes les distorsions des modes naturels d'expression de l'organisme vivant. En démasquant les formes d'expression pathologique, nous faisons la connaissance des profondeurs de la biopathie humaine, que les techniques thérapeutiques fondées sur la parole ne peuvent atteindre.....la biopathie avec son expression déformée de la vie se situe, malheureusement au-delà du domaine des mots et des concepts.»

 

 

Les deux grandes entités biopathiques.

Il existe deux types de biopathies qui impliquent tout l'organisme, car elles sont extensives. Ils est d'ailleurs rarement possible de localiser dans le temps et dans le corps le point de départ de ces maladies systémiques.

 

·         les biopathies primaires.

Elles trouvent leur origine dans la vie intra-utérine. Ce sont de vraies maladies psychosomatiques. Le patient qui en est la victime ressent de grandes difficultés à verbaliser et s'exprime par l'entremise du corps. L'hypo - orgonie favorise le langage des organes. Dans ce cas, la seule végétothérapie ne donne aucun résultat si elle n'est pas accompagnée par des thérapies convergentes (acupuncture et homéopathie) qui permettent une meilleure répartition de l'énergie dans le corps du patient

 

·         les biopathies secondaires.

Elles proviennent d'événements de la vie néonatale. Elles sont, en général associées à la structure hypo-orgonotique dysorgonotique. Là aussi, les thérapies convergentes sont d'un grand secours. Nous savons que la cellule répond au stress par la contraction. Si le stress se répète trop souvent la contraction va devenir permanente et irréversible. La peur est donc le fondement psychique de la plupart des pathologies. D'après les travaux de W.Reich et les observation de F.Navarro, près de 75 % de la population présente une structure hypo - orgonotique et hypo - dysorgonotique, c'est à dire un terrain propice à la rétraction et aux biopathies. En présence d'une biopathie, le test du sang selon Reich, montre une diminution grave de la pulsation énergétique des hématies, mouvement qui permet la capture, le transport et la libération de l'oxygène et de l'orgone.

 

Toutes les maladies biopathiques ont en commun la résignation des malades qui conduit à la désintégration des tissus. Toutes ces biopathies s'accompagnent nécessairement du blocage du diaphragme qui est le réceptacle privilégié de l'angoisse. Il est aussi un instrument efficace pour bloquer les émotions.

Rédigé par lobsang sonam

Publié dans #Réponse aux questions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article