Le cinéma porno: attention aux idées fausses

Publié le 24 Mars 2009

Le porno n'est plus tabou, au contraire, il est tendance. Il est aussi très facile d'accès grâce à Internet ou aux chaînes thématiques. Et alors ?

Il est loin le temps des doucereuses aventures d'Emmanuelle. En 1974, on ne se vantait pas ouvertement de les avoir regardées. Aujourd'hui, la tendance est inversée, les films pornos font le succès de certains sites et la fortune de quelques chaînes. Même un grand quotidien national libère de temps à autre un peu de place dans ses colonnes pour décrire la nouveauté du genre. Pourtant, regarder un film porno peut ne pas être un simple acte anodin... surtout pour les adolescents.

Des idées fausses, lourdes de conséquences

Des pénis impressionnants, des érections à répétition, des coïts interminables, des femmes soumises et toujours disponibles... le porno est loin de refléter la réalité. Pour un adulte à la sexualité épanouie, rien de grave ! Sa lucidité lui permet de relativiser ces mensonges cinématographiques.

C'est beaucoup plus embêtant si le spectateur est un adolescent en quête de réponses sur la sexualité. Il risque d'abord de se bourrer de complexes devant les prouesses qu'il regarde. Il aura également une vision très médiocre de ce qui fait le désir de la femme.

Les pornos sont fait par des hommes pour satisfaire les désirs des hommes. Dans la vie, quand une femme dit « non », cela ne veut pas dire qu'elle souhaite être forcée. De même, elle n'est pas forcément adepte des relations bisexuelles ! Un adolescent qui cherche ce genre de film à la télévision ou sur Internet est souvent en quête d'informations sur le fonctionnement physique et sentimental du sexe.

Si c'est le cas de votre fils, l'idéal serait de parvenir à lui glisser des livres sur la sexualité et d'en parler ouvertement.

A relativiser chez les adultes

Le cas des adultes est différent, surtout s'ils sont en couple. Avec un minimum de recul, nous prenons vite conscience de l'aspect imaginaire des films. Pour nous, femme, il est toutefois difficile de comprendre ce qui attire un homme vers ces programmes. Cette envie est souvent perçue comme une trahison, presque une tromperie : « Est-ce qu'il regarde ça parce que je ne lui plait plus ? ». Il y a une grande différence entre hommes et femmes.

L'homme sépare facilement le fait de regarder des images pornographiques et sa vie sentimentale. La femme, elle, associe les deux. Pour les sexologues, aucune pratique sexuelle n'est dérangeante à partir du moment où aucun partenaire ne l'impose à l'autre. Pour éviter tous malentendus, n'hésitez pas à en parler avec votre partenaire...

Rédigé par philippe

Publié dans #pour tout le monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article