La position des vignes enlacées

Publié le 24 Mars 2009

La position de pénétration, allongés sur le côté, face à face, permet quelques variantes intéressantes.

 

La femme et l’homme ont le choix de s’enlacer, afin de serrer leurs poitrines l’une contre l’autre, de s’embrasser le visage, de se caresser le dos et les fesses ou, au contraire, de s’écarter légèrement, et de se caresser la poitrine et les seins ou de s’embrasser sur le haut du buste.


Pour les jambes, elles peuvent rester allongées, rendant la pénétration moins profonde : mais le resserrement de ses cuisses offre à la femme, au niveau des lèvres et du clitoris, des sensations qui se renforcent vite avec les mouvements du bassin.

Cependant, certaines préfèrent replier les jambes, et entourer la taille de l’homme avec leurs cuisses, l’une sous lui, l’autre au-dessus. La pénétration est différente, la pression de la verge concernera d’autres régions de la paroi du vagin, suscitant d’autres émotions.

On obtient la position des "vignes enlacées" quand l’homme redresse ses cuisses à angle droit et que la femme garde une jambe étendue entre elles, mais relève l’autre, qu’elle fait passer au-dessus de lui, à sa taille.

Ainsi les deux corps sont à la fois entourant l’autre et enlacés par l’autre, comme les vrilles de la vigne, ce qui renforce l’impression d’intimité et de fusion.


Ces positions n’ont pas pour finalité première de déclencher l’orgasme, chez la femme ou chez l’homme. Généralement, elles permettent de prolonger les étreintes, de varier les caresses et les baisers, comme les mouvements en harmonie des corps. Elles sont confortables, et donnent le temps de jouer avec son désir, de rassasier son envie du corps de l’autre. Quand on aime savourer les sensations données par les rythmes doux, on a, alors, tout loisir d’en profiter pleinement.

Et quand la tension aura suffisamment montée, un changement de position amènera la jouissance, d’autant plus forte et profonde qu’elle aura été ainsi longuement préparée.

Rédigé par philippe

Publié dans #Erotisme

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article