Questions fréquentes Préservatifs

Publié le 17 Mars 2009

Le préservatif est le moyen sur pour se protéger du SIDA ainsi que d'autres infections sexuellement transmissibles



Cela va paraître totalement débile surtout que j'ai déjà eu des rapports mais j'aimerai savoir, pour vous, quel est le meilleur moment, le moment précis où il faut mettre une capote ? J'hésite beaucoup à chaque fois.


Pourquoi cela devrait-il paraître débile ?! Le préservatif n’est pas ce qu’on pourrait appeler une étape "naturelle" dans le rapport sexuel, même si elle doit devenir un automatisme dans bien des circonstances. Et comme chaque rapport sexuel est un peu différent, difficile de donner un mode d’emploi précis. En tout état de cause, je vous conseille de mettre votre capote juste avant la pénétration, lorsque votre érection est assez forte. Si vous le mettez avant, vous risquez de le perdre, votre "vigueur" pouvant varier au cours d’un même rapport. De plus, cela cassera un peu moins le rythme. A vous ensuite, de faire en sorte de ne pas faire de rupture trop violente, genre page de pub ! Essayez de faire en sorte que le préservatif fasse partie du jeu (embrassez-la en l’enfilant, demandez-lui de vous le mettre…). Car le plus important est de faire que ce petit bout de latex ne devienne plus une contrainte, mais une clé pour le plaisir comme bien d’autres.

 

J'ai depuis peu une nouvelle petite amie et nous avons décidé d'un commun accord de nous débarrasser du préservatif. Nous sommes donc allés faire un test de dépistage du HIV. J'aimerais avoir quelques infos précises : est-il nécessaire d'attendre 3 mois avant de faire un second test (et ainsi d'être sûrs) ? Est-il nécessaire de dépister d'autres maladies (si oui, lesquelles)?


Les nouveaux tests de dépistage du sida sont très fiables, dans des délais beaucoup plus court qu’avant. De trois mois, il est aujourd’hui possible d’avoir un résultat valide au bout de un mois. Bien sûr, cela dépende des techniques qui sont utilisées par les laboratoires. Que vous alliez dans un CDAG (Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit) ou dans un laboratoire privé, je vous conseille de le demander, tout simplement, au médecin qui vous reçoit. Quant aux autres maladies, il est bien évident que vous n’allez pas vous faire dépister pour tout le dictionnaire médical… En règle général, les gens savent s’ils ont développé une MST à un moment ou à un autre de leur vie sexuelle. Il est tout de même important de connaître son statut sérologique vis à vis des hépatites qui sont des maladies encore graves. Des examens plus poussés sont indispensables dans le cas d’une future grossesse car la présence d’anticorps de certaines maladies peut être à considérer pour la bonne santé du fœtus. Mais attention, pas de fausse panique. Le dialogue et la confiance sont souvent suffisant. Dans ce cas là, peu de test, mais les bons feront largement l’affaire pour que le préservatif ne soit plus qu’un souvenir.

 

Je voudrais savoir exactement comment je dois retirer la capote de mon sexe ! Mon amie mouille beaucoup et je sais que c'est ce liquide que mon gland doit éviter. Or il y en a plein sur la capote... donc je fais comment pour l'enlever ?? Si je la fais glisser, il risque d'y en avoir sur mon sexe ! Je ne vois que la retourner pour y arriver !


La chose n’est, en effet, pas toujours simple. Le meilleur moyen pour retirer une capote sans soucis est de la retourner un peu (sur un centimètre) pour mieux la saisir et de tirer en même temps sur le réservoir que vous avez dû aménager en le mettant. De cette manière, vous pouvez la faire glisser le long de votre sexe sans la vider de son contenu et sans mettre en contact votre gland et les sécrétions vaginales de votre copine. Un petit truc confortable et pratique : avant la pénétration, mettez une goutte de gel (pas plus) à l’intérieure de la capote… cela augmentera un peu la sensibilité du rapport et facilitera le retrait. Une fois retirée, n’oubliez pas de faire un nœud au bout de la capote pour ne pas en mettre partout. Il ne vous reste plus qu’à vous y mettre. Essayez peut-être seul une fois ou deux, question de vous habituer et d’être au top le jour.

 

Cela fait un an que je suis avec mon copain et ne supportant pas bien la pilule, nous utilisons le préservatif à chaque rapport comme seul moyen de contraception. Je n'aime pas faire l'amour pendant les règles mais pour ne pas priver mon ami, le 5ème jour de mes règles, je lui ai suggéré de mettre un préservatif alors qu'il était allongé sur moi. Moi je n'ai pas enlevé ma culotte et j'avais en plus une serviette hygiénique. Le problème, c'est que le préservatif a craqué (du fait du frottement avec la culotte je pense) et le sperme a tâché ma culotte sur le côté gauche. La serviette hygiénique s'est un peu détachée à cet endroit. Ai-je un risque de tomber enceinte même s'il ne m'a pas pénétré et dans ces conditions. Je tiens à vous préciser que j'ai des cycles longs et irréguliers (entre 33 et 47 jours, d'où la difficulté de calculer mes périodes fécondes).

Pour le cas précis que vous me décrivez, je vous rassure tout de suite : au 5ème jour de vos règles, il n’est pas possible que vous tombiez enceinte. Même avec des cycles irréguliers, votre période de fécondation ne tombera qu’entre le 11ème et le 15ème jour qui suivent vos dernières règles. Donc, pas de soucis à avoir. Plus généralement, ne pas vouloir "priver" votre copain pendant vos règles est tout à votre honneur, mais il y a d’autres moyens pour continuer à faire l’amour sans pour autant mettre en place des plans d’attaques comme les votre ! Il existe des tas de pratiques sexuelles qui permettent de trouver du plaisir, sans forcement passer par la pénétration : fellation ou cunnilingus, masturbation… sodomie. Je vous laisse le choix des armes. N’hésitez pas à parler de cet "aménagement" de votre sexualité avec votre copain. Dites-lui bien que vous ne vous sentez pas très à l’aise à l’idée d’avoir des rapports de pénétration pendant vos règles et expliquez-lui pourquoi. C’est ensemble que vous trouverez une solution qui vous conviendra à tous les deux.

 

A partir de combien de temps peut-on avoir une sexualité avec son partenaire sans préservatif ?
 

Il est en général d’attendre trois mois avant de se passer du préservatif avec un nouveau partenaire, période à l’issue de laquelle il est certain que vous n’êtes pas porteurs du virus du sida. Même si, au bout de mois, les tests actuels donnent une réponse fiable à 95%, il est préférable de s’assurer le 100%, vous ne trouvez pas ? Bien entendu, pendant cette période, vous ne devez pas avoir, ni l’un ni l’autre, de rapports non protégés avec une autre personne… le délai sera alors rallongé de trois mois ! Une fois que vous vous passerez du préservatif, même règle : pas de rapports en dehors de votre couple… ou alors, avec capote.

 


Rédigé par philippe vert

Publié dans #Questions réponses en sexologie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article